01 85 42 08 18
Électricien

Quelles sont les étapes de la mise aux normes d’une installation électrique ?

Une vieille installation électrique peut présenter de nombreux risques pour les équipements électriques et les habitants d’un logement. De même, une installation électrique qui fonctionne toujours n’est pas forcément inoffensive. Il est donc essentiel de procéder à la mise en conformité de son installation électrique, surtout si elle n’est pas récente. Voici les étapes de la mise aux normes d’une installation électrique.

Contacter un professionnel qualifié pour la mise aux normes électrique

Il s’agit d’une étape très importante dans le processus de mise aux normes d’une installation électrique. En effet, il faut savoir que ces travaux ne s’improvisent absolument pas. Afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, il faudra faire appel à des spécialistes comme les électriciens d’Arti-Elec. De plus, confier vos travaux électriques à des artisans certifiés vous fera bénéficier d’un savoir-faire avéré, d’un prix juste et d’une planification rigoureuse. Vous bénéficierez aussi d’un accompagnement sur-mesure concernant vos travaux de mise aux normes électriques.

Vérifier l’alimentation générale et tous les circuits de mise à la terre

La mise aux normes électrique devra commencer par la vérification de l’alimentation générale. Cette vérification peut indiquer que l’alimentation triphasée n’est plus efficace. Il vous serait donc bénéfique de profiter de l’occasion pour passer à un abonnement monophasé présentant un coût inférieur. D’après les normes actuelles, une installation électrique doit aussi avoir un compteur et un disjoncteur de branchement.

En outre, les électriciens vérifient le branchement du tableau électrique depuis le disjoncteur général et la section du câble d’alimentation. Pour sécuriser son alimentation électrique, il est aussi indispensable de le raccorder à la terre. Ce raccordement comporte un circuit de protection visant à évacuer l’électricité quand une anomalie est détectée.

Contrôler le tableau électrique ainsi que ses équipements de base

Les vieux tableaux électriques peuvent parfois présenter des risques d’électrisation, voire d’électrocution importante. À titre d’exemple, les coffrets dépourvus de prise à la terre, et même ceux qui ont des porte-fusibles à broche sont hautement risqués. Si les spécialistes remarquent qu’un coffret ne répond plus aux exigences actuelles de sécurité, vous devez impérativement changer le tableau électrique. Il faut alors faire installer un coffret électrique conforme à la réglementation en vigueur. Cette dernière mentionne également la hauteur du tableau électrique et sa position au sein de la Gaine Technique Logement (GTL).

Diagnostiquer les appareillages du tableau électrique

La mise aux normes d’une installation électrique s’accompagne obligatoirement d’une vérification de ses équipements. Ainsi, votre installation doit être équipée d’appareillages indispensables. Il s’agit entre autres des protections différentielles garantissant la protection des personnes et des disjoncteurs divisionnaires pour protéger les biens matériels. Dans certains cas, il peut être obligatoire ou recommandé de disposer d’un parafoudre.

Apprécier le câblage du tableau électrique et le schéma général

Dans le contexte d’une mise en conformité électrique, il est aussi important d’apprécier les câbles qui assurent la distribution électrique dans les circuits de l’habitation. Cela consistera notamment à vérifier si la section des câbles est adaptée à la puissance de chaque circuit. Par exemple, sachez qu’un câblage de 1,5 mm2 doit être associé à un circuit d’éclairage d’une intensité de 10 A. De même, un câblage de 2,5 mm2 va avec des prises électriques standards de 16 A. La réglementation électrique fixe aussi des règles concernant le nombre et la répartition des circuits électriques. D’autres dispositions concernent la quantité et la répartition des protections.

Obtenir une attestation de conformité

Une fois les travaux électriques terminés, vous devez prouver que vous avez réalisé une mise en conformité. À cet effet, les experts qui sont intervenus pourront vous délivrer un certificat de conformité. Il s’agit d’ailleurs d’un document obligatoire pour les constructions récentes. L’organisme chargé de gérer la délivrance des certificats de conformité est le Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité). Il faudra lui fournir un formulaire rempli par les spécialistes ayant réalisé les travaux électriques. Après quoi, un inspecteur sera mandaté pour effectuer une nouvelle vérification globale de votre installation électrique et vous délivrera par la suite une attestation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.les champs requis sont indiqués *

Veuillez noter s'il vous plaît*

Ce champ est réquis
Ce champ est obligatoire et doit être un email valide
Email invalide
Ce champ est réquis